Lifestyle

La retouche photo, c’est facile et rapide ! Astuces en vidéo

Lifestyle

Un joli roadtrip dans le Nord du Massif des Vosges

Desserts

Javanais revisité à la mousseline framboise et ganache chocolat

Un joli roadtrip dans le Nord du Massif des Vosges

 

Un visite dans le Nord du Massif des Vosges, je n’y avais jamais pensé jusqu’à ce que l’on mon propose de faire un roadtrip dans ces contrées il y a quelques semaines. Durant trois jours, en compagnie d’autres blogueurs, le Massif des Vosges nous a donc invité à découvrir quelques endroits typiques de la région.
Autant vous le dire de suite, vous découvrirez dans cet article qu’une toute petite partie des nombreuses choses qu’il est possible de visiter. Le Massif des Vosges est vaste. Situé dans l’est de la France dans la region de l’Alsace, Lorraine et Franche comté, le territoire s’étend sur plus de 7000 m2. Oui, comme je vous l’ai dit, ça fait beaucoup de choses à voir !

 

 

De Bruxelles nous avons mis 4h30 en voiture pour arriver. Cela peut paraitre beaucoup mais en partant très tôt le matin, il est facile de profiter pleinement du weekend ! Si vous n’avez pas envie de faire de la route, pas de soucis, des TGV roulent aussi jusque là. Après il vous suffit de louer une voiture pour faire le tour 🙂

 

 

Maison Rurale de l’Outre-Forêt

 

Après un départ aux aurores de Bruxelles. Notre première étape se fera à la maison rurale de l’Outre-Forêt.  Cette maison est un corps de ferme présentant le mode de vie rural des années 1920 à 1950. On y découvre les particularités de l’Outre-Forêt : son architecture, le mobilier, les habitudes des habitants de l’époque. C’est assez fascinant de retrouver toute cette histoire dans ce lieu. J’y ai même retrouvé quelques petits similitudes avec l’ancienne maison de mes grands parents !
Comme nous étions arrivés au moment du repas, nous avons eu l’occasion de déjeuner sur place en compagnie de bénévoles. Au menu ? Des Käseknepfle ! Sorte de gros gnocchis à base de fromage blanc, d’oeuf et de farine qu’on cuit lentement à l’eau puis qu’on laisse gratiner avec des lardons et du fromage. Un délice ! Maison Rurale de l’Outre-Forêt – Site Internet

 

 

Sur une étagère se trouvait une collection d’appareils anciens assez dingues ! Certains objets du quotidien de l’époque sont vraiment étonnants à découvrir. C’est à ce moment là que l’on se rend compte de notre chance et du changement radical qu’il y a eu en quelques années.

 

 

 

Caves de Cleebourg

 

Nous reprenons la route pour Cleebourg, c’est là que se trouve les caves à vin, très réputées dans la région, que nous allons visiter. N’étant pas du tout portée sur l’alcool (ceux qui me connaissent savent que je n’en bois jamais – oui tu as bien lu : jamais !), j’avoue que j’ai apprécié la visite mais moyennement la dégustation. Je n’avais encore jamais mi les pieds dans une cave à vin, c’est donc toute impressionnée que j’ai pu découvrir les énormes silos dans lesquels le breuvage fermente. C’est vraiment tout une technique le vin et un savoir faire qui demande patience et connaissances. Les caves de Cleebourg – Site Internet

 

 

 

 

Hôtel **** – Restaurant du Cheval Blanc  

 

Après une longue journée de ballade nous sommes enfin arrivés dans notre Hôtel. L’auberge est absolument magnifique ! Celle-ci est tenue par le Chef Pascal Bastian (2 étoiles au guide Michelin) et sa femme. Le lieu regorge de surprises, entre le spa, le restaurant gastronomique, les petites salles de détente et les chambres luxueuses et spacieuses : nous sommes comblés.

Bien que nous pensions manger au restaurant faisant la réputation du lieu, nous avons finalement été invités dans le Winstub, le second restaurant de l’établissement. La cuisine y est plus terroir, plus simple. J’ai beaucoup aimé les mets proposés : un risotto très crémeux à l’ail des ours, une volaille à la cuisson impeccable et une panna cotta divine (dommage pour le service laissait à désirer). Après une bonne nuit de sommeil, nous avons eu droit au petit déjeuner : absolument royal ! Je crois que je n’ai encore jamais vu ça : de la brioche, des kouglofs, de bonnes viennoiseries, du bon pain, des mets locaux… Un assortiment hallucinant !

L’endroit m’a laissé une très bonne impression et j’y retournerai avec grand plaisir pour peut être profiter un peu plus du spa et… bon je l’avoue : reprendre de ce petit déjeuner de Roi ! Auberge du Cheval Blanc – Site Internet

 

 

 

 

Château de Schoeneck

 

Après ce repas gargantuesque, nous passons la matinée au château de Schoeneck, bien qu’en fait cela soit plutôt une ruine. Cet édifice fait partie des nombreux vestiges de châteaux présents dans la région du Massif des Vosges. Notre visite se fera en compagnie de restaurateurs bénévoles présents : charpentiers, tailleurs de pierres mais aussi médecins, avocats… Tous sont là de leur plein gré pour remettre sur pieds une petite partie de l’Histoire. La tâche est rude puisque cela fait déjà 17 ans que les travaux ont commencés. Entre débroussaillage, demandes de permis et maçonnerie, les weekends ne sont pas de tout repos !

 

 

La visite est aussi passionnante que fascinante ! Au travers d’anciennes photos, on admire le travail réalisé, on s’étonne devant les vestiges retrouvés dans le vieux puits et pour finir on s’émerveille une fois en haut de la tour ! Après nous avoir transmis leur passion, les bénévoles nous invitent à mettre la main à la patte. Armés d’une palette, d’une brosse, d’un peu d’eau et de mortier, nous voilà prêts pour consolider les murs. Une belle expérience et un sacré coup de main à prendre !

Si vous passez par là je vous conseille vraiment d’y aller, c’est une belle aventure ! Et pour les amoureux de randonnée, il y a de nombreux sentiers aux alentours. Château de Schoeneck – Site Internet

 

 

 

 

Restaurant « Au grés du marché »

 

Après de gros efforts, nous reprenons la route pour déjeuner dans un petit restaurant nommé « Au grès du marché ». Situé dans le village de La petite pierre, l’endroit est charmant et très convivial. C’est le Chef Frédéric Jung et son épouse qui nous accueillent. Une cuisine avec pour base principale des produits locaux et de saison, une carte du marché, réalisée selon les arrivages du jour. En entrée on retrouve un buffet froids avec un choix assez large de salades aux goûts et couleurs variées, il y’en a pour tous les goûts.

Au menu, là encore pas de plats végétarien, j’opte donc pour le poisson : filet de sandre cuit au beurre mousseux, accompagné de rillettes de saumon, fèves, asperges vertes et crème. Un vrai régal ! La cuisson est parfaite, je garde un très bon souvenir de ce plat… et je ne vous raconte pas le dessert ! Une tarte crumble aux fruits à se damner et une boule de glace au yaourt divine (bon c’est ma glace préférée, donc ça aide !). Au grès du marché – Site Internet

 

 

 

Le Ranch des bisons

 

C’est au cours de l’après-midi que nous nous sommes rendus dans un ranch de bisons à « Petit Réderching ». Nous prenons place à bord d’un véhicule militaire pour un safari au coeur du troupeau ! C’est à ce moment là que l’on se rend compte qu’un bison n’est pas une vache, les précautions sont de rigueur. A voir de près, c’est très impressionnant, les bêtes sont imposantes et attachantes (surtout les petits qui se cachent dans les hautes herbes).

L’éleveur nous explique tout ce qu’il y a à savoir sur l’élevage : la nourriture, la reproduction, la santé… Ce n’est pas de tout repos d’élever des bisons. La visite fût courte mais plutôt chouette, ils sont aux petits soins avec leurs bêtes et c’est selon moi ce qu’il y a de plus important ! Le « Ranch des bisons » – Site Internet

 

 

 

Ballade dans la réserve naturelle nationale des rochers et tourbières du Pays de Bitche

 

Après une nuit dans l’hôtel « Le Strasbourg » dans la ville de Bitche, nous entamons une petite randonnée pour notre dernière journée dans le Massif des Vosges. Accompagnés d’une guide de l’Office de Tourisme de Bitche, nous voilà en plein coeur de la nature ! Et c’est ce qu’il y a de plus magique dans cette région la nature est omniprésente. Cela fait un bien fou, d’être coupé de tout et de se retrouver entouré de végétation. Bien que ma peur des tiques puisse me rendre carrément chiante un peu hystérique, j’adore ce type de ballades.

Ce jour là le soleil tapait plutôt fort, avec la chaleur ce n’était donc pas évident mais le sentier de randonné était plutôt court. Durant quelques heures nous avons donc marché autour du lac de Hanau, grimpé jusqu’à la tour Waldeck mais aussi découvert, grâce à notre guide, la faune et la flore locale. C’est magnifique, ressourçant ! En fin de parcours nous avons même droit à un petit picnic, l’occasion de goûter quelques spécialités locales comme le fromage ou le pain bitchois (une sorte de flamiche/flammekueche).

 

 

Jusqu’ici je n’avais jamais vraiment pensé à organiser mes vacances dans le Nord du Massif des Vosges. Mais cette escapade de quelques jours m’a fait changer d’avis. La nature y est tellement riche, l’Histoire présente au travers de jolis panoramas. Cela me donne envie d’y retourner, avec cette fois un planning un peu moins chargé pour profiter d’avantage ! En feuilletant un peu les offres proposées dans le guide du Massif, j’ai pu constater qu’il y avait aussi pas mal de logements insolites : cabanes, tipi… Je pense qu’il y’a vraiment de quoi se faire plaisir dans la région, ce serait dommage de passer à côté non ? De plus, je n’ai pas encore goûté à toute la cuisine locale, gourmande que je suis.

 

Mot clés: