Desserts

Religieuse, pâtisserie Française élégante et gourmande

Lifestyle

Citytrip en Andorre

Desserts

Brownie Vegan, une recette chocolatée & gourmande !

Citytrip en Andorre - Crokmou blog cuisine & voyages

 

L’Andorre, un pays qui m’était encore inconnu jusqu’à cet hiver 2016. L’Hom et moi-même avions une grande envie de partir au ski, s’échapper un peu du désordre constant Bruxellois pour un y trouver un peu de nature et de découverte. Avec ma belle famille nous avons donc opté pour l’Andorre en dernière minute, et le moins que l’on puisse dire c’est que nous n’avons pas été déçus ! Andorre, ou Andorra, est le plus petit état souverain d’Europe, il se parcourt très facilement de long en large en moins d’une heure (quand tout va bien et que les vacanciers ne sont pas de sortie). Nous avons visités les 7 paroisses en quelques jours mais il y a, j’en suis certaine, bien des petites choses que nous n’avons pas encore vu ! L’Andorre est assez riche en matière d’architecture, du moderne au plus ancien, on y retrouve un peu de tout et c’est ce qui fait toute la richesses des différents villages, pas un seul ne ressemble à l’autre. Ci-dessous vous trouverez une partie de notre périple, j’espère que celui-ci vous plaira et vous donnera quelques bonnes idées pour vos vacances.

 

1 – Visiter (musées, quartiers…)
2 – Se loger
3 – Se restaurer
4 – Accessibilité & choses utiles à savoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 – Visiter l’Andorre

Visiter l’Andorre est très facile, il y a peu de routes et toutes se rejoignent plus ou moins. Il est assez difficile de s’y perdre puisque tout est parfaitement bien indiqué ! Durant 7 jours, ma petite famille et moi même sommes allés un peu partout, pour l’époque il n’y avait malheureusement que peu de neige, nous en avons donc profité pour visiter les villages, les différentes pistes, la capitale… Pour plus de compréhension de votre côté, je me suis dit qu’une petite carte serait la bienvenue afin de vous situer dans mon récit :

 

 

  • Andorra la vieille : La « capitale » du pays est assez petite mais regorge de vie ! Beaucoup de magasins, de restaurants mais aussi des petits supermarchés. Je dis petits car la vision d’un supermarché chez eux est légèrement différente de la notre, on y trouve de tout mais dans des rayons un peu moins grands. La ville fait la part belle aux vendeurs de parfums, de clopes et d’alcool mais il y tout de même d’autres choses à voir. Les rues regorgent de petites et grandes démonstrations artistiques. Andorre la vieille est chaleureuse et je crois bien que c’est la première fois pour moi que je me sens en sécurité dans une ville une fois la nuit tombée !

 

 

    • Caldea et Inuu : Ce sont tous les deux des centres « Wellness Spa » situés en plein coeur de la ville d’Andorre la vieille. Ces centres thermaux se regroupent dans une imposante structure, moderne mais qui s’intègre parfaitement avec l’ensemble de la ville. Nous sommes rentrés dans l’établissement afin d’en savoir un peu plus sur les bassins, les offres proposées… Le centre semble grand et plutôt bien équipé mais l’offre de base pour quelques heures seulement dans l’eau est bien trop élevée ! Et pour tout vous avouer, je préfère être seule dans un petit spa à me faire dorloter que de me retrouver à barboter avec des centaines d’inconnus *beurk beurk beurk*. Caldea – Site Internet / Inuu – Site Internet

 

 

  • Ordino: Une des sept paroisses d’Andorre, un petit village pittoresque charmant à souhait ! J’aime beaucoup le côté naturel de cet endroit, ces vieilles pierres issues des alentours, on s’y sent comme chez soi. C’est un endroit vraiment magnifique, si vous passez par là, n’hésitez surtout pas à vous arrêter.

 

 

  • Canillo : Un autre petit village Andorran bien particulier. Dans celui-ci, on y retrouve des tas de santons grandeur nature, je ne sais pas si ils ont été postés là simplement pour Noël mais en tout cas ils donnaient un certain dynamisme à la ville. La plupart des corps de métiers d’antan y étaient représentés, ainsi que la crèche et les rois mages – parce qu’il ne faut pas oublié que ce n’est pas le père Noël qui apporte les cadeaux aux enfants, tout comme en Espagne, ce sont les rois mages -. C’est aussi dans ce petit village que l’on peut prendre les « oeufs » (remontées mécaniques) afin d’accéder au domaine skiable de Grandvalira (dont je vous parlerais un peu plus bas)

 

 

    • La Massana : Encore un petit village, mais celui-ci un peu plus reculé, plus aux creux de la vallée. J’aime beaucoup ce versant de la montagne, tout y est plus nature, plus lumineux et selon moi plus chaleureux. Les maisons se fondent dans le paysage, c’est paisible… Une remontée mécanique se trouve également dans le village afin d’accéder, cette fois, au domaine skiable de Vallnord (secteur Pal)

 

 

Domaines skiables

 

Les domaines skiables en Andorre sont aux nombre de 3, dont Grandvalira, une des plus grandes stations de ski des Pyrénées. J’ai été très étonnée en visitant les différentes stations, les prix sont tout à faits corrects. Les tarifs à la journée sont aux alentours de 37€, ce qui est bien surtout si vous tenez compte du fait que la restauration en altitude est deux fois moins élevées que dans les stations Françaises (si si, ton café est à 2€ et non à 6€). Les stations sont très agréables et disposent de tout ce qu’il faut pour louer/se restaurer et skier en tout liberté.

 

 

  • Grandvalira // Canillo : Comme je l’ai mentionné plus haut, le village de Canillo est une manière parmi beaucoup d’autres d’accéder au domaine de Grandvalira. En haut de cette montagne, on y retrouve surtout un domaine consacré aux enfants. Ce n’est en effet pas très grand et les pistes sembles assez simples et étudiées pour l’apprentissage du ski/snow aux débutants. On y trouve également une tyrolienne (dont les tarifs sont exorbitants…). Nous y sommes montés pour boire un petit café en haut de la station, c’était chouette mais malheureusement il n’y a pas grand chose d’aménagé pour les piétons. Malgré tout se fût quand même une très belle occasion d’admirer le paysage et de profiter du soleil !

 

 

  • La Massana // Secteur Pal : Le coin le plus « familial » que j’ai eu l’occasion de découvrir. Là encore je n’ai pas testé la piste mais elle semblait petite bien que traversées par de nombreux skieurs.

 

 

  • Pal // Secteur Pal : C’est dans ce coin que nous avons skié, le domaine était top, on a bien profité (vous verrez une petite partie des pistes dans la vidéo en début d’article). Seul petit hic pour moi qui ne suis pas une pro du ski : les pistes bleues semblaient rouges et les rouges bleues. Le top ? Il y a du monde mais les pistes sont parfaitement praticables sans embûches. C’est un domaine accueillant, familial, on y retrouve tout ce qu’il faut pour se désaltérer, manger un bout… Les nombreux téléskis et télésièges permettent de se balader dans toute la station très facilement…

 

 

  • Vallnord // Ordino-Arcalis : Nous n’avons pas été jusque là, mais d’après ce que j’ai compris c’est une partie de la station qui permet d’accueillir les compétitions de ski.

 

  • Grandvalira // Pas de la case : Le coin « Français » d’Andorre…. et ça se voit ! Il y a énormément de monde, surtout pendant les vacances scolaires. Tout les Français se déplacent ici pour skier, la station est énorme et naturellement l’alcool y est moins cher. Cela semblait très chouette mais n’étant pas trop fan d’un trop plein de monde, nous avons préféré visiter un peu la ville. C’est sympa mais beaucoup plus touristique que les autres villages. Beaucoup de shops de parfums, d’alcool, de cigarettes… Des restaurants attrapes-nigauds. Les paysages sont magnifiques, surtout lorsqu’on remonte un peu la route pour aller vers l’intérieur d’Andorre.

 

 

 

 

2 – Se loger en Andorre

Comme nous nous y sommes pris à la dernière minute, nous pouvions dire « Adieux » à un logement en Hôtel pas trop cher. Comme partout, surtout pendant les périodes de vacances au ski, s’y prendre quelques mois plus tôt c’est quand même mieux… Ainsi vous bénéficiez d’un plus large choix entre les hôtels, les airbnb et la location de particuliers sur Facebook et autres plateformes…

 

  • A force de recherches, mon Hom nous a donc déniché un Airbnb à un prix plutôt raisonnable (le bien étant tout neuf nous avons eu une petite réduction). L’appartement était propre, grand et bien équipé. Un défaut selon moi, certaines fenêtres de la salle à manger donnent directement sur les apparts d’en face, nous avons donc fermés les volets toutes la semaine… ce qui évidemment nous plongeait dans la pénombre. Mais soit, c’était un endroit pour dormir et non flâner.

 

 

 

 

 

3 – Se restaurer en Andorre

 

Contrairement aux Hollandais, en Andorre on mange très tard ! Il y a beaucoup de restaurants, que cela soit dans la capitale ou dans les petits villages, on y trouve de tout ! Faites tout de même attention, Andorre étant très touristique, il y a donc certainement pas mal de restaurants truffés de produits surgelés et réchauffés. Evitez donc les cartes un peu trop longues pour être cuisinées à la minute.

 

  • Borda Raubert : Situé non loin de la Massana, ce restaurant restera mon préféré du séjour. Seul non loin de la route principal, cet établissement ne paye pas de mine mais renferme une cuisine qui en vaut la chandelle ! La carte est minime, au menu, des mets du coin. Malheureusement, l’Andorre n’est pas très réputée pour ses mets végétariens, mais j’y ai quand même trouvé mon bonheur… Un article suivra bientôt sur le restaurant, ouvrez donc l’oeil 😉  Cra d’Arinsal, La Massana AD400 Site Internet 

 

 

  • Surf Arinsal : Situé en bas de remontées mécaniques pour Vallnord, Surf Arinsal est un restaurant plutôt porté sur les grillades et la barbac. Le lieu est chaleureux et très réputé. La viande y est cuite au feu de bois, tout comme les pizzas. On y retrouve également des spécialités Argentines, comme le dessert à la confiture de lait (très bon d’ailleurs). Les assiettes sont bien remplies, les prix dérisoires, une très bonne adresse en somme ! Borda Girao, AD400 Arinsal Site Internet 

 

  • El refugi Alpi : Raclette oblige durant les vacances de ski, j’ai tanné toute la famille durant une semaine pour l’avoir ce morceau de fromage ! J’ai finalement trouvé LE restaurant de spécialités fromagères : El refugi Alpi ! Situé en plein coeur de la capitale, le restaurant est très prisé. Là encore, je vous ferai un petit récit de mon aventure culinaire lors d’un prochain article. Av. Meritxell, 73, AD500 Andorra la Vella Site Internet 

 

 

 

 

4 – Accessibilité & choses utiles à savoir sur Andorre

 

LES TRANSPORTS

 

De Bruxelles à Andorre

 

L’accès en Andorre est un poil compliqué. En effet le pays ne dispose d’aucun aéroport, ni d’aucune gare ferroviaire. Pour se rendre en Andorre, il y a deux moyens plutôt faciles, s’arrêter à l’aéroport de Toulouse ou de Barcelone. Une fois arrivés à bon port, il vous faudra ensuite voyager en bus jusqu’en Andorre (comptez environ 40€ pour l’aller)

Naturellement, vous pouvez aussi vous rendre en Andorre en voiture, soit par la frontière Espagnole, soit par la frontière Française.

 

CES PETITES CHOSES À SAVOIR

 

Le langage : La langue principale est le Catalan, mais Andorre étant très touristique, les commerçants parlent également le Français, l’Espagnol et un peu l’Anglais.

La devise : La monnaie utilisée est l’Euro (€)

Les réseaux WIFI : Beaucoup de cafés et de restaurant proposent le Wifi de manière gratuite, les stations de ski également.

Mot clés: