Lifestyle

Yen, restaurant Vietnamien à Bruxelles

Plats

Makis faits maison, recette en vidéo

Lifestyle

Chouconut, pâtisserie à Saint-Gilles

Makis faits maison VG
Ingrédients

Pour 30 makis environ
Préparation : 30 minutes | Cuisson : 12 minutes

  • 200g de riz à sushis
  • 280g d’eau
  • 40g de vinaigre de riz
  • 15g de sucre
  • 1g de sel
  • feuilles de nori
  • graines (sésame, pavot…)
  • légumes frais au choix
  • légumes crus au choix

Les beaux jours reviennent doucement (*Touche du singe*) et notre envie de petits plats frais également, le top ? Des makis faits maison ! Tout le monde (ou presque) en mange de nos jours, facile à déguster, simple à commander et vous savez quoi ? Leur réalisation est un jeu d’enfant une fois que l’on sait par où commencer. A la maison, mon Hom est un amoureux des makis, j’en fais donc généralement une fois par semaine / pour moi ce sont des Gyozas /, c’est certes un peu long mais on attrape vite le coup de main et cela devient un vrai plaisir d’en réaliser !


Encore une fois privilégier le simple et le bon, les makis peuvent être préparés à l’avance et ils peuvent être farcis avec tout, absolument tout, ce que vous souhaitez ! Non seulement vous gagnez de l’argent parce que cela coûte bien moins cher à faire qu’à acheter (surtout dans les Sushitrucetcompagnie), vous apprenez à cuisiner, vous garnissez les makis selon les goûts de chacun et vous épatez vos amis/votre amoureux(se)/votre famille. Top non ? Une pierre, pleins de coups !
Ici j’ai décidé de vous montrer une recette de makis faits maison VG, pour la simple et bonne raison que j’essaye de diminuer ma consommation de viande et de poisson. Après tout, les légumes cela ne fait de mal à personne. J’ai opté pour une recette à base de légumes cuits : aubergines et champignons ainsi qu’une autre à base de légumes crus : concombre et tomates, ça change et ce n’était pas mauvais du tout !

Je précise que la manière dont je réalise les makis n’est pas LA manière qu’il faut appliquer à la lettre, comprenons nous bien je ne suis pas maître en la matière, ceci est donc ma petite astuce, il en existe certainement bien d’autres 😉

 

Recette des makis faits maison

  1. Préparer le riz : Dans un grand bol, laver le riz 3 ou 4 fois. Pour cela il suffit de verser un peu d’eau sur le riz et de mélanger du bout des doigts. L’eau deviendra trouble, jeter l’eau et recommencer l’opération jusqu’à ce que l’eau du riz soit claire. Egouter le riz puis le verser dans une casserole avec les 280g d’eau, couvrir à l’aide d’un couvercle.
  2. Faire bouillir le riz puis réduire le feu au minimum, à partir de là, laisser mijoter pendant 12 minutes.
  3. Pendant ce temps, détailler et préparer les légumes qui garniront les makis.
  4. Après ces 12 minutes, retirer la casserole du feu et laisser reposer 10 minutes à couvert
  5. En attendant, préparer assaisonnement au vinaigre : Dans une casserole, faire bouillir le vinaigre, le sucre et le sel. Retirer du feu.
  6. Étaler le riz sur une grande planche en bois (ou un grand récipient non métallique comme ceux dans lesquels on prépare le couscous). A l’aide d’un cuillère en bois plate, trancher le riz délicatement tout en l’humidifiant avec assaisonnement, le but étant de séparer les gains de riz délicatement afin de ne pas se retrouver avec de grosses masses agglutinées. Cette étape est technique mais l’habitude vient avec la pratique ! Le riz ne doit pas trop refroidir sinon il va durcir, le conserver sous un torchon humide en attendant la confection des makis.
  7. Vient ensuite la confection des makis et pour cela je vous ai réalisé une petite vidéo, parce que pour le coup des images valent mieux que des mots :

 

Facile non ? Une petite aprem makis en famille et tout le monde est heureux, vous verrez !
En ce qui concerne la conservation, à la maison ils sont généralement mangés le jour même au maximum le lendemain je ne saurais donc vous dire combien de temps cela peut tenir ni même si cela peut être congelé. Quelqu’un saura peut être m’en dire plus là dessus ?

Sur ce mes crevettes, je retourne me prélasser au soleil pendant qu’il est encore là !

FacebookTwitter