Desserts

Cakes au citron {Game of Thrones}

Lifestyle

Un blog c’est aussi…

Lifestyle

Envies gourmandes

 

J’ai naïvement créé mon blog en 2010, à ce moment là j’avais la folle envie de partager mes petites recettes du quotidien à qui voudrait bien les lire. Je dois dire que cela à plutôt bien démarré pour moi, l’arrivée d’un commentaire me procurait la joie d’un cadeau fraîchement déballé  et l’envie se faisait grandissante d’ajouter d’avantage de recettes.

Un blog, avec le temps c’est vraiment chouette, parce que mine de rien ça te change, avoir du lectorat t’apporte une certaine confiance enstoi, tu te lies d’amitié avec d’autres personnes, tu discutes de ta passion librement. Au fil des mois, la carte de visite qu’est ton blog te permet de découvrir des tas de trucs, tu te sens de plus en plus curieux et, c’est le cas pour un blog cuisine, de plus en plus téméraire à goûter certains aliments.

Aujourd’hui un blog c’est vu comme ça : un super moyen d’être « quelqu’un », vu par le monde entier tout en ayant plein de cadeaux « gratuits ».

Mais laisse moi te dire qu’un blog c’est aussi …

 

…Du boulot 

Ah on ne dirait pas comme ça, mais un blog cela te prends du temps. Parce que non, maintenant il ne te suffit plus de prendre une photo à l’arrache avec ton appareil, de la poster et d’écrire 3 lignes de recettes. Il y a tellement de blogs actuellement sur la toile que malgré toi (j’en parlerai plus longuement en dessous) tu souhaites quand même te faire remarquer et donc n’importe qui essayera de faire de son mieux pour mettre en valeur une simple purée de pommes de terre.

Pour avoir des lecteurs, il faut de quoi les rassasier, et pour ça il faut des articles. Certains en postent 1 par jour, d’autres comme moi 1 fois par semaine. Tout cela dépendra de 1- Ton temps libre et de 2- Ton bon vouloir.

 

Je vais parler pour moi dans cet exemple. Lorsque je fais un article que ce soit pour une recette ou un partenariat, généralement cela se passe comme ça :

  • Stylisme & photographie : 30 minutes à 1 heure
  • Retouches : 30 minutes
  • Ecrire l’article : 1h à 3h (pour un partenariat c’est un peu plus long car il est important de prendre le temps d’étudier de plus près la marque pour ne pas dire de bêtises mais aussi de peser le poids des mots pour mettre en valeur ou au contraire pointer ce qui ne convient pas)
  • Relire l’article : 10 minutes
  • Partage sur les réseaux sociaux : 30 minutes

Pour un total d’environ : 3h minimum (et je n’ai pas compté le temps de cuisine)

3h cela parait peu sur une journée, mais entre le boulot et ta vie perso, c’est pas toujours évident à caser.

Ne comptons pas non plus les heures passées à refaire le blog pour qu’il soit plus agréable à lire mais aussi plus actuel. Les minutes à répondre aux mails, aux lecteurs sur les réseaux sociaux…

 

 

 

… Statistiques et jalousie

J’ai commencé ce blog pour le plaisir, mais intentionnellement, le rêve de gloire n’est jamais loin. C’est peut être tabou, ou peut être que non, mais dans ce milieu de manière agréable ou pas, il y a toujours une certaine compétition. Il faut être honnête : on ne passe pas la moitié de ses journées sur un blog si celui-ci est seulement lu par papa, maman, la cousine et le chien, on espère toujours plus et c’est normal ! Que l’on souhaite avoir plus de visiteurs que le mois précédent ou d’avantage que la voisine d’en face, qu’on se le dise, ça fait un bien fou quand les statistiques montent et que l’on se sent lu.

Et qui dit lecteurs et bonnes statistiques, dit partenariats et invitations. En général c’est à ce moment là que cela s’échauffe un peu. Je me souviens de mon euphorie lors de mes premières demandes, j’acceptais et postais tout et rien parce que c’était chouette : de recevoir des objets, d’être invité à tel ou tel événement, de montrer que ton petit blog de rien prend de l’importance.

 

audience

 

Beaucoup de blogueuses débutantes sont impatientes et payent des sites Internet pour arriver plus vite à ce qu’on appelle un blog « rentable »… mais ce ne sont pas ces procédés qui amènent les bonnes personnes sur votre blog.

Avec le temps, je m’assagis et j’ai appris que la quantité ne fait pas la qualité. A moins de faire de ton blog ton gagne pain, peu importe combien te lisent, tant que ceux qui le font s’intéressent réellement à tes articles et réagissent. Car c’est uniquement ces personnes là qui te motiveront à continuer !

 

 

… Des partenariats prise de tête

Qu’on en parle de ces partenariats et de ces demandes. Il y a les chouettes invitations, qui te font découvrir, celles dont tu te fais une joie de partager avec tes lecteurs; les partenariats découvertes, auxquels tu n’aurais jamais pensé mais qui t’ont amenés à de jolies trouvailles (gustatives ou non); les échanges gagnants où chacun y trouve son compte.

Et le plus souvent tu as les demandes « foutage de gueule », celles auxquelles tu ne réponds plus lorsque tu comprends à quel point on te prend pour un con.
Il ne faut pas croire, les marques et les agences savent parfaitement ce qu’elles font lorsqu’elles te contactent pour recevoir tel produits ou telle somme de marchandises (et généralement, malgré ce que l’on te fait croire, elles ont du budget). Le tout est de ne pas se faire avoir, c’est comme tout au départ on fonce tête baissée mais après on comprend.

Comme je l’ai précisé plus haut, un blog cela prend du temps, et le temps – tu connais le dicton – c’est de l’argent. Personnellement je n’accepte pas d’entreprendre un partenariat pour moins de 80€ de produits, après tu juges selon la marque qui t’abordes. Cela ne fait pas de moi une rapia ou une profiteuse… cela fait de moi quelqu’un de censé, qui demande rémunération pour un travail fourni : et c’est NORMAL ! Il m’arrive parfois de faire un article pour moins que cela, lorsque j’ai vraiment envie de découvrir un produit et qu’il me semble juste d’en faire la présentation. Autrement il est naturel que, lorsque l’on te contacte pour quelque chose dont à la base tu n’as pas besoin et pour laquelle tu vas faire de la publicité, tu demandes compensation de ton côté.

 

partenariat

 

Saches aussi qu’il est important de faire les bons choix, pour ton blog mais avant tout pour toi, ne pas accepter tout et n’importe quoi c’est primordial. Il faut savoir dire non si le produit que l’on te propose ne te correspond pas et n’est pas en accord avec tes principes et ton blog (Je mange McDo, mais ne me demande pas d’aller à une conférence de presse pour t’en faire l’éloge).

Soit sincère, et tes lecteurs te diront merci.

 

J’ai longtemps hésité à te parler de tout ça, parce que généralement on essaye de rester positif sur la toile et de ne pas trop déballer ses mécontentements. Oui un blog c’est chouette mais non ce n’est pas toujours évident. Il y a de bons et de mauvais côtés. Sache qu’il est facile de devenir « accro » à la toile. De passer ses journées à réfléchir à son blog, à comment faire plus, avoir plus, pour finalement être déçu ou lessivé. C’est ce qui m’est arrivé, jusqu’à ce que je me rende compte que finalement je suis bien moins stréssée quand je fais ce que je veux quand je veux, que je ne me force pas à faire un article parce qu’il y en a pas eu dans la semaine et que ce n’est pas dramatique si mes stats ont chuté depuis mon déménagement de plateforme, c’est con, mais c’est comme ça… Il faut rester zen, savoir dire non lorsqu’il le faut et faire comprendre aux autres qu’après tout nous sommes humains.

 

Mot clés: